Les personnes adultes autistes rencontrant des défis dans l’utilisation du langage verbal : une démarche méthodologique adaptées pour élucider leurs perspectives et expériences

Résumé

La prévalence du trouble du spectre de l’autisme (TSA) pose des défis inédits pourla société canadienne. Plus que jamais, l’urgence de favoriser l’inclusion des personnes autistes à la société s’impose, comme l’attestent le déploiement de politiques sociales et l’émergence de recherches sur la participation sociale de ces personnes. Par ailleurs, on connaît peu de choses sur l’expérience de vie telle que communiquée par les personnes autistes elles mêmes. Qui plus est, nos connaissances sont limitées par le fait qu’elles portent principalement sur l’expérience des personnes adultes autistes qui rencontrent le moins de difficultés dans l’utilisation du langage verbal. La communication verbale représente néanmoins un enjeu de taille pour beaucoup de personnes autistes.

Faute d’accès aux récits de vie de ces dernières, les connaissances se limitent aux expériences de celles qui sont en mesure de participer aux entretiens semi-dirigés « classiques» et ne peuvent donc pas être représentatives de l’ensemble des réalités vécues par les personnes adultes autistes. Il apparaît donc nécessaire de se doter d’outils aptes à saisir les perspectives et les expériences des personnes autistes qui rencontrent des défis dans l’utilisation du langage verbal. Sur le plan scientifique, de tels outils permettant de rendre compte des perspectives de ces personnes tout en tenant compte de la pluralité de leurs expériences sont manquants.

Axe de recherche

Chercheure principale

Financement et état d’avancement

  • CRSH – Développement de savoir, 2017-2019