Social work graduate field education: Exploring the potential for transformative learning

Résumé

L’objectif principal de ce projet pilote est d’explorer le potentiel de l’apprentissage transformationnel à l’égard des étudiants aux cycles supérieurs en formation pratique à l’Université de Calgary et l’Université de Montréal. Le projet vise à mettre en pratique la méthodologie de l’ethnographie critique afin de rassembler des parties prenantes importantes (étudiants, professeurs, superviseurs de stage, diplômés, etc.) ainsi que de cartographier les différentes contraintes et les facilitateurs qui façonnent l’engagement des étudiants de travail social aux cycles supérieurs au sein de leur milieu de stage, particulièrement, lorsque l’apprentissage trouve un écho parmi les intentions transformationnelles de l’éthique en travail social ainsi que dans les fondements de la discipline. L’étude documentera les points de vue de différentes parties prenantes par rapport à leurs rôles et positionnements sociales (exemple: les étudiants, les coordonnateurs de stage, les superviseurs de stage, les professeurs, etc.). De ce fait, ce projet est orienté vers la question suivante : quelles sont les limites et les possibilités de promouvoir l’apprentissage transformationnel au sein des étudiants aux cycles supérieurs étant à la formation pratique?

Cette étude prétend contribuer à la création des solutions pour les écoles de travail social à Calgary et à Montréal à travers l’amélioration et le développement de politiques complexes et concrètes entre l’université et les milieux de stage qui tiennent compte des contraintes sociales et institutionnelles, des éléments favorables, des particularités régionales ainsi que des défis linguistiques influençant l’apprentissage transformationnel. Il vise également à construire à l’intérieur et à travers les milieux universitaires, une ‘communauté de pratique’ (en portant une attention particulière à l’amélioration et à l’inclusion de la pédagogie bilingue).

Axe de recherche

Axe 4: S’inspirer et mettre en perspective.

Chercheurs principaux

  • Edward Ou Jin Lee, École de travail social, Université de Montréal
  • André-Anne Parent, École de travail social, Université de Montréal;
  • Ilyan Ferrer, Faculty of Social Work, University of Calgary;
  • Liza Lorenzetti, Faculty of Social Work, University of Calgary;
  • Rita Dhungel; Faculty of Social Work, McEwan University;
  • Sue-Ann MacDonald; École de travail social, Université de Montréal;
  • Roxane Caron, École de travail social, Université de Montréal.

Financement et état d’avancement

CRSH – Développement de savoir, 2016-2020